La SNEQ

C’est dans la foulée des États généraux du Canada-français tenus en 1968 que la Fédération diocésaine deviendra la Société nationale de l’Est du Québec afin de se vouer plus spécifiquement à l’affirmation et aux intérêts du peuple québécois.

Devenue la SNEQ, elle redéfinira sa mission pour mieux répondre au besoin pressant de reconnaître et défendre l’autodétermination du Québec mis de l’avant par les États généraux.  Cette prise de position se concrétisera par un engagement soutenu des sociétés locales à promouvoir la Souveraineté du Québec.

Voici quelques implications de la Société nationale de l’Est du Québec depuis sa fondation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*