La SNEQ appuie la démarche du MNQ qui dénonce les lacunes du projet de loi 103

Rimouski, le mardi 21 septembre 2010 – La présidente du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), madame Chantal Trottier, présentera, à 17 h, à la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale du Québec le mémoire du MNQ : La chèvre et le chou : entre l’anglicisation et la judiciarisation de l’accès à l’école anglaise.

Pour le MNQ, et ses 18 Sociétés nationales et Sociétés Saint-Jean-Baptiste affiliées, le projet de loi 103 qui modifie la Charte de la langue française et d’autres dispositions législatives souffre de lacunes importantes.

En effet, le projet de loi 103 oblige le gouvernement du Québec à tenir compte de l’« authenticité du parcours » d’un élève pour déterminer s’il est éligible à l’école anglaise subventionnée. Pour y arriver, le projet de loi suggère de fixer par règlement des critères permettant de décider à la pièce de l’admissibilité à l’école anglaise subventionnée des élèves ayant fréquenté des écoles anglaises non subventionnées.

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois considère que ce projet de loi attribue au gouvernement plutôt qu’à l’Assemblée nationale la responsabilité de définir les critères déterminant le droit d’accès à l’école anglaise. Le gouvernement pourrait être tenté d’établir des critères trop souples qui ne viendraient pas mettre fin au phénomène des écoles passerelles; par contre, l’utilisation de critères plus stricts risquerait de faire l’objet de contestation juridique, menaçant de corrompre davantage le climat linguistique pendant encore de nombreuses années.

Lors de la présentation du mémoire, la présidente du MNQ, madame Chantale Trottier soulignera le fait que « le projet de loi laisse ouverte à ceux qui le souhaitent la possibilité de monnayer leur droit de ne pas s’intégrer au Québec français et va en plus à l’encontre du principe fondamental de la politique linguistique québécoise, selon lequel l’accès à l’école anglaise est réservé aux membres de la communauté anglophone historique. Pour le président de la SNEQ, Alain Martineau, il est clair que la Charte de la langue française ne peut être étiolée davantage. Tout doit être mis en œuvre pour que la Charte ait davantage de force. La pérennité de la langue française au Québec y est étroitement liée.

Pour le MNQ, la SNEQ et ses autres Sociétés affiliées, l’Assemblée nationale devrait plutôt étendre aux écoles privées non subventionnées les critères d’accès à l’école anglaise fixés par la loi 101 et réaffirmer le principe fondamental qui réserve l’accès à l’école anglaise aux membres de la communauté anglophone historique. De plus, le gouvernement devrait déployer une stratégie globale visant à mettre fin au déclin relatif du français au Québec, particulièrement dans la grande région de Montréal.

Pour information :

Richard Corbin, Société nationale de l’Est du Québec, 418-723-9259

Myriam D’Arcy, Mouvement national des Québécoises et Québécois, 514-527-9891, poste 306

Madame LAURETTE MARCOUX – Lauréate du prix Artisan de la Fête nationale à Sayabec

Le lancement de la Fête nationale qui a eu lieu le 3 juin dernier a permis de souligner la contribution exceptionnelle de Mme LAURETTE MARCOUX à la Fête nationale du Québec.  « Depuis 35 années, Laurette Marcoux a su construire un événement extraordinaire à l’image de notre Fête.  Sa contribution est celle d’un véritable artisan », affirme Alain Martineau, président de la SNEQ.  Le prix Artisan, créé en 2009 pour les 25 ans de coordination par le Mouvement national des Québécoises et Québécois et ses Sociétés affiliées, est remis afin de souligner la contribution des organisateurs et des bénévoles qui sont, année après année, plus de 20 000 à travers tout le Québec.  Les récipiendaires se voient remettre une lithographie tirée d’une oeuvre créée spécialement pour l’occasion, par le peintre émailleur, Bernard Séguin Poirier.

 

Mmes Laurette Marcoux, lauréate du prix Artisan 2010 et Chantale Trottier, présidente du MNQ.
Mmes Laurette Marcoux, lauréate du prix Artisan 2010 et Chantale Trottier, présidente du MNQ.

La Société nationale de l’Est du Québec lance son site Internet : www.sneq.qc.ca

Rimouski, le 5 mai 2010. La Société nationale de l’Est du Québec a tenu son assemblée générale annuelle le samedi 24 avril dernier. Au cours de cette activité, la Société, en plus de faire état des activités de l’année 2009-2010 et d’élire son conseil d’administration, a profité de ses assisses annuelles pour procéder au lancement de son site Internet au www.sneq.qc.ca  Le site Internet, réalisé par la firme bicoise OUI-DIRE MÉDIA, regroupe l’ensemble des activités de la SNEQ, de ses débuts à aujourd’hui. De plus, l’internaute avide d’histoire régionale pourra retrouver l’historique de la Fédération des Sociétés Saint-Jean-Baptiste de Rimouski, fondée en 1947 et devenue depuis 1970 la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ).  Les personnes qui navigueront sur le site pourront également y retrouver les différentes actions que la SNEQ mène pour la promotion de la langue française, le développement régional, l’éducation à notre histoire et la promotion de la souveraineté. C’est un rendez-vous avec près de 65 années d’implication active dans tout l’Est du Québec.

D’autre part, toute l’équipe du conseil d’administration de la SNEQ a renouvelé avec enthousiasme son engagement envers la mission de la SNEQ en poursuivant son travail d’administrateur et de mandataire pour la réalisation de la Fête nationale du Québec dans la région administrative 01. Le conseil d’administration de la Société nationale de l’Est du Québec pour l’année 2010-2011 est composé des personnes suivantes:

Alain Martineau, président; Robert Daigle, 1er vice-président; Gilles Gaudreault, 2e vice-président;  Lucien Cimon, trésorier; Marc-André Imbeault, secrétaire; Jeanne Saint-Louis, administratrice; Adem Caron, administrateur; Armor Dufour, administrateur; Alexis Dupuis, administrateur et représentant jeune.

Conseil d'administration de la SNEQ 2010-2011

La SNEQ, fidèle collaboratrice du PHEQ

Rimouski, le 5 mai 2010. – Au début des années 60, la Société Saint-Jean-Baptiste diocésaine de Rimouski instaurait le Prêt d’Honneur SSJB du diocèse de Rimouski.

Par la suite, en 1969 Le Prêt d’Honneur SSJB du diocèse de Rimouski cède tous ses biens à une corporation indépendante qui sera désormais connue sous le nom suivant « Le Prêt d’Honneur de l’Est du Québec inc. ». La même année la Société Saint-Jean-Baptiste diocésaine de Rimouski devient la Société nationale de l’Est du Québec.

Toujours en 1969, le conseil d’administration du PHEQ sollicite la SNEQ afin de poursuivre leur relation d’affaires, en d’autres mots, administrer et loger l’organisme. La SNEQ, fidèle à son engagement de travailler avec le PHEQ, offre gracieusement, chaque année, près de 100 heures en services, car les membres du conseil d’administration de la SNEQ souhaitent que le PHEQ continue sa mission d’aide aux étudiants du Bas-Saint-Laurent encore longtemps.

La SNEQ dévoile le nom des classes gagnantes de ses concours de français Des mots d’hier… à aujourd’hui et Contes et légendes d’hier… à aujourd’hui

Rimouski le 19 janvier 2010 – La Société nationale de l’Est du Québec est heureuse de vous faire connaître les noms des classes gagnantes des concours de français qui s’adressaient aux élèves des 2e et 3e cycles des écoles primaires du Bas-Saint-Laurent.

Des mots d’hier… à aujourd’hui

Ce concours, conçu pour le 2e cycle du primaire, avait pour but de faire découvrir l’évolution de la langue française par quelques extraits de notre littérature.  Plus de 750 jeunes ont participé et les classes gagnantes se méritent une série de livres d’une valeur de 200 $ chacune ou une bourse de 150 $ permettant de réaliser une activité culturelle.

Les enseignantes des classes gagnantes d’une série de livres sont :

Madame Lucie Pouliot, École Joly de Rivière-du-Loup

Madame Nathalie Duchesne, École des Merisiers de Rimouski

Madame Karine St-Cyr, École Clair-Soleil de La Rédemption

Les bourses de 150 $ ont été gagnées par les classes de :

Madame Louise Guay, École Vents et Marées de Cacouna

Madame Brigitte Gauvin, École Georges-Gauvin de St-Louis du Ha! Ha!

Contes et légendes… d’hier à aujourd’hui

S’adressant au 3e cycle du primaire, cette activité consistait à réaliser une fiche de lecture à partir de textes de trois auteurs de notre région. Près de 400 jeunes ont participé au concours et les classes gagnantes se méritent une série de livres d’une valeur de 200 $ chacune ou une bourse de 150 $ permettant de réaliser une activité culturelle.

Les enseignantes des classes gagnantes d’une série de livres sont :

Madame Natacha Blanchet, École Les Mousaillons de Saint-Honoré

Madame Julie Santerre, École Ste-Marie de Sayabec

Madame Gabrielle Langlois, École D’Auteuil de Rimouski

Les bourses de 150 $ ont été gagnées par les classes de :

Madame Martine Bouchard, École D’Auteuil de Rimouski

Madame Micheline Dubé, École Gérard-Collin de Cabano

Un merci très spécial pour la générosité de MM. Jocelyn Bérubé, Richard Lévesque et Jean-Pierre Pineau qui nous ont permis d’utiliser leurs textes.

Félicitations aux classes gagnantes!

Conférence de Robert Laplante

Jour du drapeauRimouski, le 19 janvier 2010 – La Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ), organisme qui œuvre à développer la fierté de la nation québécoise et à défendre les intérêts du peuple qui la compose, vous invite le 21 janvier, à célébrer le 62e anniversaire du drapeau québécois. C’est donc le 21 janvier 1948, à quinze heures, que le drapeau du Québec flottait pour la première fois sur la tour centrale de l’édifice de l’Assemblée nationale.

Le jour du drapeau est une occasion pour les Québécoises et Québécois de se rallier autour de cet emblème nécessaire à toute nation. Le Fleurdelisé nous permet de reconnaître l’originalité, la personnalité et le caractère distinct du Québec.

Pour souligner cet anniversaire, la SNEQ organise une rencontre amicale, en compagnie du directeur de L’Action nationale, monsieur Robert Laplante, au Musée régional de Rimouski, dès 17 h. L’entrée est libre.

Rappelons que la SNEQ est un organisme non-partisan mandaté par le Mouvement national des Québécoises et des Québécois pour l’organisation de la Fête nationale du Québec et est dépositaire du matériel de fierté québécoise.

LA SNEQ dévoile les gagnantes et gagnants de son concours Des pionniers de la démocratie parlementaire et du Mérite en histoire

Rimouski 15 juin 2009 – Le 9 juin dernier, lors d’une réunion de son conseil d’administration, les administrateurs de la Société nationale de l’Est du Québec ont procédé au tirage au sort des gagnants de son concours d’histoire Des pionniers de la démocratie parlementaire et du Mérite en histoire

Des pionniers de la démocratie parlementaire

Des professeurs de six écoles secondaires ont inscrit  plus de 1 000 élèves à ce concours qui a permis aux jeunes de découvrir les Papineau, Chénier et Chevalier De Lorimier, des hommes et des femmes qui ont travaillé avec conviction afin d’instaurer un système parlementaire démocratique.

La SNEQ tient à remercier ses généreux donateurs, monsieur Paul Crête, député de Montmagny/L’Islet, Kamouraska/Rivière-du-Loup, monsieur Jean-Yves Roy, député de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia à la Chambre des Communes ainsi que madame Danielle Doyer, députée de Matapédia, monsieur Claude Béchard, député de Kamouraska-Témiscouata et ministre des Ressources naturelles et de la Faune, monsieur Pascal Bérubé, député de Matane, monsieur Irvin Pelletier, député de Rimouski  à l’Assemblée nationale du Québec.

Les gagnantes et gagnants des bourses de 100 $ sont :

Chloé Sirois

École Polyvalente du Transcontinental

Prof : François Roy

Carolane Bruneau

École polyvalente de Matane

Prof : Laval Rioux

Kathy Morneau

École Secondaire de Rivière-du-Loup

Prof : Marlène Dionne

Audrey Fraser

École Secondaire de Rivière-du-Loup

Prof : Rita D’Amours

Érika Gauthier

École le Mistral de Mont-Joli

Prof : Caroline Bourdages

Audrey Villemeneuve

École le Mistral de Mont-Joli

Prof : Caroline Bourdages

Marie-Hélène Thibault

École Arc-en-Ciel de Trois-Pistoles

Prof : Sébastien Guénard

Cédric Saint-Pierre

École Paul-Hubert de Rimouski

Prof : Sylvain Hallé

Kristina Durette

École Paul-Hubert de Rimouski

Prof : Sylvain Hallé

Dominique Thiboudeau

École Paul-Hubert de Rimouski

Prof Sylvain Hallé

Le Mérite en histoire s’adresse aux jeunes du Bas-Saint-Laurent qui ont obtenu une note de 100 % à l’examen du Ministère de l’Éducation des Loisirs et des Sports en juin dernier. Deux bourses de 100 $ étaient offertes par le Mouvement des Québécoises et des Québécois et  une bourse de 100 $ par la SNEQ.  Les gagnants et gagnantes sont :

Vanessa Tremblay

Matane

École Polyvalente

Jean-Denis Durette

Matane

École Polyvalente

Marc-André Lemay

Trois-Pistoles

École Arc-en-Ciel

Félicitations à tous ces jeunes!

M. Alain Martineau : nouveau président de la SNEQ

Rimouski, 29 avril 2009. Lors de sa dernière assemblée générale annuelle, tenue le 25 avril dernier, la Société nationale de l’Est du Québec a élu un nouveau président en la personne d’Alain Martineau. M. Martineau est membre du conseil d’administration depuis 2008 et succède à Mme Kédina Fleury-Samson qui n’a pas renouvelé son mandat à la présidence.

M. Martineau est secondé dans sa tâche par MM. Robert Daigle, 1er vice-président, Gilles Gaudreault 2e vice-président, Lucien Cimon, trésorier, Marc-André Imbeault, secrétaire ainsi que par Mme Jeanne Saint-Louis, administratrice et MM. Adem Caron,  Armor Dufour et Alexis Dupuis, administrateurs.

Toute l’équipe est déjà à l’œuvre dans la poursuite des objectifs à atteindre pour accomplir la mission de la SNEQ.

photo-ca-2009

De gauche à droite :

1ère rangée : Marc-André Imbeault, Jeanne Saint-Louis, Alexis Dupuis, Adem Caron

2e rangée : Gilles Gaudreault, Alain Martineau, Armor Dufour, Lucien Cimon, Robert Daigle

Le prêt d’honneur de l’est du Québec remet ses bourses 2009

Rimouski, le 28 avril 2009. – Fondé dans les années 60, le Prêt d’Honneur de l’Est du Québec est un organisme dont l’objectif est de venir en aide à des étudiants méritants, qui font preuve de persévérance et dont les ressources financières sont limitées.

Les membres du conseil d’administration du PHEQ sont fortement convaincus que la mission de leur organisme est toujours très actuelle d’autant plus qu’il est le seul de notre région à venir en aide aux étudiantes et aux étudiants de niveau secondaire professionnel, collégial et universitaire qui sont aux prises avec des difficultés financières qui peuvent mettre en danger la poursuite de leurs études.

Grâce à une campagne de financement menée auprès du public durant les derniers mois de l’année 2008 et à une gestion très serrée de son portefeuille, le PHEQ est fier de pouvoir remettre cette année un montant de 6 500 $ en bourses à des étudiantes et étudiants de 13 institutions scolaires de notre région, soit une bourse de 500 $ pour chacun d’entre eux.

Pour l’année 2009, les boursières et boursiers du Prêt d’Honneur de l’Est du Québec sont :

Lucie De Champlain, de l’Université du Québec à Rimouski

Gino Roy, du Cégep de Rivière-du-Loup

Maxime Caya, du Cégep de Matane

Emmanuelle Boily,du Cégep de la Pocatière

Nathalie Côté, du Cégep de Rimouski

Louise Doucet, du Centre matapédien d’études collégiales

Simon Roy, du C.F.P. Pavillon-de-l’Avenir de Rivière-du-Loup

Sébastien Proulx, du C.F.P. d’Amqui

Jean-Marc Ouellet, du C.F.P. de Matane

Cathy Doiron, du C.F.P. de Mont-Joli-Mitis

Daniel Parent, du Centre de Formation Rimouski-Neigette

Mélanie Chouinard Gagné, du C.F.P. du Fleuve-et-des-Lacs de Trois-Pistoles

Isabelle Manseau, du C.F.P. du Fleuve-et-des-Lacs de Cabano

Les membres du conseil d’administration du PHEQ tiennent à remercier leurs généreux donateurs ainsi que la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ). Ils remercient également les responsables des institutions scolaires du Bas-Saint-Laurent pour leur collaboration.