PRIX DU MÉRITE EN HISTOIRE DU MNQ

La Société nationale de l’Est du Québec remet 6 900 $ en bourses à 90 élèves du Bas-Saint-Laurent.

Le Prix du Mérite en histoire est une initiative du Mouvement national des Québécoises et des Québécois qui vise à promouvoir l’intérêt, le goût et la connaissance de l’Histoire du Québec auprès des jeunes et surtout, à souligner leurs efforts dans ce domaine.

Depuis 20 ans, les Sociétés affiliées au MNQ organisent des remises de Prix qui rejoignent des milliers d’élèves, d’enseignants, de parents et d’amis à l’occasion de ces événements placés sous le signe de la promotion et de la valorisation de l’Histoire nationale.

Pour sa part, la Société nationale de l’Est du Québec souligne les efforts des élèves de 4ème secondaire du cours Histoire du Québec et du Canada depuis plus de 10 ans. Cette année, 90 élèves ayant obtenu une note supérieure ou égale à 90 % de moyenne cumulative annuelle dans ce cours se sont inscrits à ce prix.

Pour la troisième année consécutive, la SNEQ a choisi de remettre une bourse à chacune et à chacun de ces élèves.  En raison de la pandémie de la COVID-19, les bourses ont été octroyées par tirage au sort au préalable et la remise s’est effectuée par la poste. Les bourses valaient entre 50 $ et 250 $.

Le président de la SNEQ, Monsieur Alain Martineau, s’est dit heureux que la Société puisse cette année encore récompenser la totalité de ces élèves exceptionnels et il souhaite que cela soit possible encore à l’avenir. Il remercie les enseignants de leur ardeur et de leur passion pour l’histoire.  «Trop souvent, l’histoire est une matière qui n’occupe pas la place qu’elle devrait dans le parcours scolaire alors que la connaissance du passé éclaire nécessairement le présent et façonne immanquablement l’avenir»,  a ajouté M. Martineau.

La SNEQ veut finalement remercier particulièrement Monsieur Harol Lebel, député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec et Monsieur Maxime Blanchette-Joncas, député de Rimouski–Neigette—Témiscouata—Les Basques à la Chambre des communes pour leur soutien dans cette activité de reconnaissance du mérite de ces élèves.

Nom des récipiendaires et de leur école secondaire

 

Écoles secondaires ou collèges

Récipiendaires

 

 

 

 

Du Collège Notre-Dame

Laurence

Bélanger

 

Élodie

Cassistat

 

Fèmke

Charron

 

Lauriève

Morin

 

Myriam

Paradis

Du Collège Sainte-Anne-de-La Pocatière

Florence

Caron

 

Gabrielle

Caron

 

Frédérique

Morneau-Cartier

 

Marie-Alice

Ouellet

 

Christina

Rossignol-Garon

 

Megan

Roussel

 

Jean-Benoît

Roux

De l’École Chanoine-Beaudet

Jacob

Bérubé

 

Florence

Drapeau

 

Charlotte

Marquis

 

Émile

Raymond

 

Ismaël

Saint-Pierre

 

Benoît

Turgeon

De l’École Paul-Hubert

Emmie Léa

Dermine

 

Emmy

Dionne

 

Adèle

Drapeau

 

Étienne

Garon

 

Dominic

Marquis

 

Rosalie

Pelletier-Dumais

 

Norah

Perrée

 

Nelly-Ann

Thibault

 

Dominic

Thibeault

 

William

Tremblay

 

Emmanuel

Banville

 

Louis

Bélanger-Bolduc

 

Sophie

Boily-Kemp

 

Pier-Olivier

Brisson

 

Noémie

Cabot

 

Jacob

D’Astous

 

Véronique

Dubé

 

Xavier

Duchesne

 

Marie-Soleil

Dufour

 

Laurence

Lamontagne

 

Ludovik

Levasseur

 

François

Ouellet

 

Marianne

Saint-Onge

 

Matthias

Tremblay

 

Juliette

Bourdages

 

Élizabeth

Gagnon

 

Annaëlle

Dion

 

Florence

Trigaux

 

Alexandra

Deschênes

De l’École secondaire Armand-St-Onge

Alexanne

Lessard

 

Louis-Alexis

Pâquet

De l’École secondaire de Cabano

Marylou

Gauthier

De l’École secondaire de Rivière-du-Loup

Julianne

Mailloux

 

Émilie

Pelletier

 

Samy

Amghar

 

Méllina

Depont-Bolduc

 

James

Harrison

 

Marily

Saint-Pierre

 

Marylie

Veilleux

 

Alyson

Pilote

 

Félix

Bouchard-Jean

De l’École secondaire de Trois-Pistoles

Ann Xi Ning

Bédard

 

Nicolas

Fortin

 

Blaise

Vaney

 

Angélique

Anctil

 

Émile

Belzile

 

Simon

Desjardins

 

Marianne

Ouellet

De l’École secondaire Le Mistral

Marilee

Castonguay

 

Alexandre

Fortin

 

Pascale

Lévesque

De la Polyvalente de La Pocatière

Wilfrid

Anctil

 

Justin

Beaulieu

 

Océane

Gauthier

 

Florence

Labrecque

 

Angélik

Levesque

 

Carolane

Levesque

 

Audrey-Anne

Pelletier

De la Polyvalente de Matane

Julie

Beaulieu

 

Catherine

Castonguay

 

Florent

Desbiens

 

Anthony

Jean

 

Noémy

Labbé

 

Marie-Frédérique

Meunier

 

Judith

Miousse

 

Salomé

Murray

 

Anne-Sophie

Pelletier

 

Florence

Saint-Laurent

 

Marilou

Simard

 

Alexina

Trudelle

 

Élisabeth

Villeneuve

De la Polyvalente de Sayabec

Marianne

Viel

Fêtes nationales du Québec et pandémie de COVID-19 au BSL

En raison de l’interdiction de rassemblement, le programme d’assistance financière aux célébrations locales de la Fête nationale est annulé pour 2020. Le traditionnel spectacle et le feux de joie de la  Fête nationale régionale à Rimouski sont également annulés.

La SNEQ souhaite tout de même une Bonne Fête nationale «commémorée AUTREMENT» à toutes les québécoises et à tous les québécois !

Produits de fierté nationale disponibles à la SNEQ

 

 

FIERS ET FIÈRES D’ÊTRE QUÉBÉCOIS.ES !

Contribuez au rayonnement de la fierté québécoise et venez découvrir une multitude d’articles qui célèbrent le Québec !!! Drapeaux, vêtements, épinglettes, tasses, serviettes de plage, sacs à dos, parapluies et d’autres produits encore vous attendent à la SNEQ, au 75, boulevard Arthur-Buies Ouest. 

Appelez-nous ! 418 723-9259

sneq@globetrotter.net

 

21 janvier 2020 – 72e anniversaire du drapeau du Québec

Mon cher drapeau, c’est à ton tour ! – À l’approche du 21 janvier, Jour du Drapeau, la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ) invite la population à poser un geste d’affirmation citoyenne en affichant fièrement le fleurdelisé.  

Toujours méconnu du grand public, le jour du Drapeau est une journée mémorielle importante puisqu’elle célèbre un puissant symbole d’appartenance à la nation québécoise. Chaque année, les Sociétés membres du Mouvement national des Québécois(es) soulignent l’anniversaire du fleurdelisé. Au Bas-Saint-Laurent, la SNEQ, en collaboration avec le MNQ, organise une activité de sensibilisation dans plus de 30 classes du primaire. Cette activité souligne l’importance de l’adoption du fleurdelisé comme emblème majeur de la nation québécoise.

D’autre part, nous invitons les citoyens à se procurer à la SNEQ un drapeau du Québec à prix spécial. Des tirages auront également lieu dans toutes les radios privées du territoire.

Depuis 1991, la SNEQ est un organisme à but non lucratif qui a pour mandat de faire la promotion de l’identité québécoise, de la langue française et de l’histoire nationale du Québec. La SNEQ est aussi mandataire pour la réalisation de la Fête nationale du Québec au Bas-Saint-Laurent.

Le MNQ est le réseau des 20 Sociétés nationales et Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec. Il a été fondé en 1947 et sa mission est de défendre et de promouvoir l’identité québécoise, la langue, l’histoire, la culture et le patrimoine.

Le 21 janvier, célébrons haut et fort le drapeau du Québec !

 

Spécial !

Du 6 janvier au 6 février 2020, obtenez un drapeau du Québec au format réglementaire pour 30$ (90 X 135 cm) ou 45$ (120 X 180 cm).

Remise de la Bourse de la SNEQ, Salon du livre Rimouski

Lors de l’inauguration de la 54édition du Salon du livre de Rimouski, la Société nationale de l’Est du Québec a procédé à la remise d’une bourse de 500 $ à un étudiant en première année du programme Lettres et création littéraire de l’UQAR. Cette année, le récipiendaire est M. Édouard Youssef. Sur les photos, dans l’ordre habituel, M. Gaston Rioux, Président de la Commission scolaire des Phares, M. Alain Martineau, Président de la SNEQ et Mme Camille Deslauriers, Professeure en Création littéraire à l’UQAR. Sur la photo du centre, la bourse de 500 $ est remise au récipiendaire en présence des Présidents et de M. Harold lebel, Député de Rimouski. Après la réception de son prix, M. Édouard Youssef s’adresse aux invités d’honneur. Félicitations !

Voici le texte de M. Édouard Youssef :

LA PIEUVRE

La plage est froide. Votre cœur suit le métronome du va-et-vient des vagues. Vous vous débarrassez de vos vêtements, un à un. Dans la pénombre fissurée, votre corps nu s’approche de l’eau. Votre œil ne voit pas l’œil qui vous observe de loin. Un orteil. Dix orteils. Deux pieds. Deux mollets, deux cuisses, un plongeon. La mer glaciale enserre votre thorax, enlace votre corps qui se débat pour se réchauffer. Vous tendez la tête vers l’oxygène. Petit à petit, vos membres cessent de s’agiter et se laissent flotter. Les vagues vous bercent doucement. Votre esprit oublie qui, où et pourquoi il est. Vos mains remuent, caressent l’eau du bout des doigts, comme pour signaler qu’elles savent où vous allez. Mais personne ne sait jusqu’où on va une fois qu’on a pris la mer.

Vous sentez le soleil se promener sur votre visage, du front aux pommettes, et atterrir sur votre menton. Sous votre corps tournoie une masse indistincte. Votre esprit divague à l’horizontal, pour mieux comprendre la mer. Celle-ci n’est jamais immobile : elle frémit, elle ondule, elle vit. Sa substance est fragile mais sa masse la rend immense, son fond demeure inaccessible. Sa couleur varie selon le ciel, le vent influe sur sa furie. Votre esprit change d’état : il se dilue, il s’étend, il se fige. Puis il se contracte, implose, coule par vos oreilles, se répand tout autour et salit la mer.

Votre corps ne bouge plus. Sa dérive a commencé. Une pulsion tente de vous réveiller. Elle vient du ventre, du cœur, elle rugit dans la poitrine. Votre mâchoire se referme d’un coup sec, mord la langue et la joue. Mais le reste de votre corps ne réagit pas. Du sang commence à couler, inonde votre bouche. La douleur vous assaille à cause du sel marin qui se dépose sur la plaie. L’écume blanche se mélange à l’écume rouge. Vos doigts empoignent la mer mais elle demeure insaisissable. Vos genoux ploient et vos cuisses s’enfoncent dans l’eau. Vos pieds ne s’agitent plus, se laissent entrainer par le fond. Bientôt ce sont vos hanches qui sont englouties, puis votre ventre et vos épaules. Il ne reste plus que votre tête. Votre visage est tourné vers le ciel. Vos oreilles sont bouchées, vos yeux fermés et vos lèvres ensanglantées. La mer vient couvrir votre front d’une main douce et blanche.

Une bulle. Un miroitement. Les poumons congestionnés. Votre main cherche à s’accrocher aux gouttes d’eau. Le temps est infini, la mer glacée. Votre tête se replie sur elle-même. Deuxième bulle. Elle monte comme une méduse, s’élargit en corolle blanche et rouge. La lumière ténue est filtrée par l’écume. Prisme. Hydrocution des couleurs. Votre œil cherche à les voir mais le point noir s’agrandit. Troisième bulle. Vos jambes remuent mais les orteils sont déjà inertes. L’abysse est proche.

En mer, comme dans l’espace, personne ne vous entend crier. L’eau fige la voix. Le corps s’élargit. Les doigts se détachent des mains qui se détachent des bras qui se détachent du tronc qui se détache des jambes. Seule reste la tête. Puis le nez se détache. Une oreille, deux oreilles. Un œil, une dent, deux yeux, trente-deux dents. Les lèvres se déchirent, les orbites se remplissent d’eau, qui coule en larmes invisibles sur les joues perforées. La peau se dissout dans l’iode, la chair rouge vif s’efface en écume légère. Ne restent que les os nacrés dans la noirceur de l’abîme.

 

Quatrième bulle. Votre œil contemple l’air qui s’en va vers la surface. Votre corps va mourir. Il vous faut de l’air. Du sang dans la tête, et non dans la bouche. Vos sens s’éteignent. Le sel pique la blessure, réveille les nerfs endormis par le froid. Le corps va mourir. Il lui faut de l’air.

Une autre peau se pose alors contre la sienne. Une peau visqueuse, appartenant à un corps gélatineux. C’est un bras parsemé de petites bouches. Elles se collent sur le corps qui coule. Un deuxième bras vient affirmer l’emprise, puis un troisième. Le torse embrassé par le visqueux se sent réconforté, l’étreinte le rassure. Les frissons se calment, les veines pulsent le sang. Les doigts agrippent de nouveaux baisers mucilagineux. Cinquième bulle.

Le corps est pris dans un cocon frémissant. Les tentacules se referment sur lui pour le protéger. Les yeux brûlés par le sel perdent tout repère. Dans l’eau infinie, les deux êtres sont en apesanteur. Leurs atomes en expansion, ils font toute la taille de la mer. L’abîme est leur nouveau ciel.

Les bras gigantesques tirent le corps vers le firmament abyssal. La tête s’évanouit. La pieuvre descend encore un peu plus profond. À la surface crève la sixième bulle.

 

Dictée de la bibliothèque Gilles-Vigneault, Cégep de Rimouski

Le 8 novembre 2019, à la bibliothèque Gilles-Vigneault du Cégep de Rimouski, se tenait la dictée annuelle parrainée par la Société nationale de l’Est du Québec. À cette occasion, M. Patrick Sénécal, président d’honneur, a présenté un extrait de son nouveau roman à paraître qui s’intitule Ceux de là-bas. Les étudiants et les membres du personnel du Cégep ont pu discuter avec l’auteur très apprécié de roman québécois. Cette année, la gagnante de la “dictée parfaite” est Marie-Soleil Gaudreau. Félicitations!

Fête nationale régionale à Rimouski

Sous le thème UN MONDE DE TRADITIONS

Tord-Vis et Claude Cormier vous préparent toute une soirée

pour la Fête nationale régionale !

Rimouski, le 6 juin 2019 – Le 23 juin prochain, le parc Beauséjour de Rimouski s’animera dans le cadre des festivités de la Fête nationale du Québec.

Cette année, la Société nationale de l’Est du Québec a confié la responsabilité de la mise en scène du spectacle régional au populaire groupe TORD-VIS. Le trio rimouskois de musique trad et l’artiste des  Îles-de-la-Madeleine, Claude Cormier, uniront leur talent indéniable et leur énergie contagieuse afin d’offrir un spectacle haut en couleur ! 

Les deux groupes et leurs invités offriront une prestation unique préparée spécialement pour l’occasion.  La musique traditionnelle du Québec et les airs maritimes des Îles-de-la-Madeleine seront à l’honneur pour cette soirée festive.  Dix musiciens partageront la scène et leur répertoire pour animer une Fête inoubliable.

20 h 30          Allocutions d’ouverture

20 h 40          TORD-VIS

21 h 45           Feu de joie et discours patriotique

21 h 55           TORD-VIS et Claude Cormier

La Société nationale de l’Est du Québec est heureuse de s’associer à Gestion OCTOGONE, représentée par Sébastien Noël, pour réaliser la Fête nationale du Québec à Rimouski, et ce, depuis 2011. La SNEQ remercie ses partenaires majeurs : Hydro-Québec et la Ville de Rimouski.

 

 

La Société nationale de l’Est du Québec est fière d’être partenaire du Prêt d’honneur de l’Est du Québec


Rimouski, Matane, Rivière-du-Loup, le 30 JUIN 2019. Fondé en 1969, le Prêt d’Honneur de l’Est du Québec est un organisme de bienfaisance dont l’objectif premier est de venir en aide à des étudiants méritants, de niveau post-secondaire, qui font preuve de persévérance et dont les ressources financières sont limitées. 

Les membres du conseil d’administration sont convaincus que la mission du PHEQ est toujours actuelle d’autant plus qu’il est le seul organisme de notre région à venir en aide aux étudiantes et aux étudiants de niveau secondaire professionnel, collégial et universitaire qui sont aux prises avec des difficultés financières qui peuvent compromettre la poursuite de leurs études.

Grâce à une campagne de financement public et à une gestion très serrée de son portefeuille, le PHEQ est très fier de pouvoir remettre cette année la somme de 12 000 $ en bourses de soutien financier à des étudiantes et étudiants de 27 institutions scolaires de notre région. Le PHEQ en plus d’avoir choisi de moduler les bourses selon le niveau d’enseignement a aussi décidé d’offrir des bourses de 250 $ à des étudiants des Centres de formation ou d’éducation des adultes. Le PHEQ offrira donc une bourse de 1 000$ pour le niveau universitaire, cinq bourses de 750 $ pour le niveau collégial, huit bourses de 500 $ pour les élèves provenant des Centres de formation professionnelle et 13 bourses pour les CEA /CFA.

L’année 2019 marquant le cinquantième anniversaire du PHEQ, le conseil d’administration a décidé de souligner cet événement non pas en organisant des festivités mais bien en offrant 4 800 $ de plus en bourses de 200 $ chacune à des élèves des mêmes institutions énumérées ci-dessus mais en ayant l’objectif, cette fois, de souligner la détermination et la persévérance d’élèves et d’étudiants qui sont des modèles pour leurs collègues,

Pour l’année 2018-2019, les boursières et boursiers du Prêt d’Honneur de l’Est du Québec sont :

Félix Rioux et Marie-Anne Bélanger de l’Université du Québec à Rimouski

Stéphanie Bernard et Émile Cyr-Perreault du Cégep de Rimouski

Felipe Fortier et Gabrielle Gratton du Cégep de Rivière-du-Loup

Tristan Rouleau-Grosset et Pearl Wagner du Cégep de Matane

Lise Langlais et Sandrine Bouchard du Cégep de la Pocatière

Érika Marcoux et Camille Bélanger du Centre matapédien d’études collégiales

Yannick Thériault Lavoie, Julien Robinson et Vanessa Gauthier du C.F.P. Pavillon-de-l’Avenir de RDL

Rickky Gagné-Leblanc et Alexandre Potvin du C.F.P. d’Amqui

Samuel-Synnett-Laflamme et Nicolas Laplante du C.F.P. d’Amqui (CFOR)

Maude Richard-Charrette et Suzan Coulombe-Laflamme du C.F.P. de Matane

Karine Lévesque et Éden Brisson Stuart du C.F.P. Rimouski-Neigette

Jeannine Lévesque et Diane Lavoie du C.F.P. du Fleuve-et-des-Lacs de Témiscouata-sur-le-Lac

Annie Corbin-Desbiens et Jérémy Gagnon du C.F.P. de Trois-Pistoles

Suzanna Delarosbil et Vincent Leclerc du C.F.P. Mont-Joli-Mitis

Raphaël Côté et Xavier Dionne de la Maison familiale rurale (formation aux adultes)

Amélia Gadoury et Jany Levasseur Saint-Amand du CEA de la Vallée

Alexandre Gagné et Mathieu Fournier du CEA de Matane

Frédérique Brassard et Stéphanie Lajoie du CEA de Rivière-du-Loup

Tiffany Michel-Pien et Caroline Pien-Morin du CEA de Saint-Pascal

Vanessa Rioux et William Saucier-Walsh du CEA de La Pocatière

Jenny Tardif et Monique Théberge du CFA Mont-Joli-Mitis

Fanny Belzile et Geneviève Tremblay du CEA du Fleuve-et-des-Lacs de Trois-Pistoles

Branden Bérubé Germain du CEA de Squatec

Raphaël Bérubé et Nancy Ruest du CEA du Fleuve-et-des-lacs de Témiscouata-sur-le-Lac

Byanka Belisle du CEA du Fleuve-et-des-lacs de Dégelis

Tony Comeau du CEA du Fleuve-et-des-lacs de Pohénégamook

Patrick Fournier et Jennifer Roy du CFA Rimouski-Neigette

 

Les membres du conseil d’administration du PHEQ tiennent à remercier leurs généreux donateurs ainsi que la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ). Ils remercient également les responsables des institutions scolaires du Bas-Saint-Laurent pour leur collaboration exceptionnelle.

 

La thématique de la Fête nationale du Québec est dévoilée

Affiche thématique 2019

Rimouski, 5 mars 2019 –  La Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ), membre du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) est fière de présenter la thématique 2019 de la Fête nationale du Québec : « Un monde de traditions ». Pour sa 185e édition, la Fête nationale souhaite célébrer les traditions du Québec. Si elles témoignent de notre passé, elles s’inscrivent également dans l’ère contemporaine, puisqu’elles se transforment au rythme de nos coutumes modernes. Nos traditions ont façonné et façonnent encore le Québec d’aujourd’hui.

De la musique TRAD québécoise qui nous fait taper du pied, danser au son des violons enflammés et qui nous rappelle les réunions joyeuses et les retrouvailles familiales, en passant par nos traditions culinaires, artisanales ou culturelles, ce sont les racines de notre culture unique qui sont mises de l’avant. Cette année, la campagne se décline en deux affiches. Le premier visuel propose un violon, symbole par excellence de la musique TRAD qui occupe une grande place dans l’imaginaire québécois. Si la culture québécoise pratique tous les jours les arts avec succès, c’est sans doute dans le domaine de la chanson que la tradition québécoise est la plus forte! La deuxième affiche met en évidence une pagaie : elle fait référence aux Premières nations qui nous ont permis de voguer sur notre fleuve majestueux et dans le ciel de la Chasse-Galerie ou encore de découvrir notre or bleu. Créée par Onquata, la pagaie est une création originale d’artisanes Wendat de Wendake, un projet mère-fille qui unit les traditions ancestrales et contemporaines. Bien sûr, notre traditionnel fleurdelisé occupe une place de choix sur les deux affiches au cœur de cette campagne.

Fête de tous les Québécois, les célébrations des 23 et 24 juin sont synonymes de fierté et rassemblent plus de 2,5 millions de personnes par l’organisation de plus de 6 000 activités festives et de commémoration, réparties sur plus de 700 sites, de Malartic à Cap-au-Renard, en passant par Coaticook et Métis-sur-Mer. La Fête nationale invite toute la population à plonger dans ce monde de traditions et à venir festoyer fièrement sur l’un des nombreux sites.

Coordonner les festivités au Bas-Saint-Laurent représente un mandat important qui nous emballe au plus haut point. Il y a des traditions dans chacune des régions du Québec et cette année, les 23 et 24 juin, ce sera un rendez-vous incontournable pour les mettre à l’avant-scène, les faire connaître et en être fiers parce qu’elles font partie de nous, de notre culture.» mentionne Alain Martineau, président de la SNEQ.